T h e m e 3.0 ;; hyde ♥
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRETEL V. WAKSON | Héroïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
GRETEL.

ADMINISTRATRICELEVI }
spongebob version humain


Messages : 84
Date d'inscription : 25/01/2011
Âge : 22
PUFF : Levi.

Mirror Card
« Âge du personnage »: ~
« Particularité »: Noie-toi dans mes yeuuux *_*. Je suis belle hein ?
« Relations »:

MessageSujet: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Jeu 27 Jan - 18:36

      GRETEL
      ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

      NOM COMPLET : GRETEL VALORIS WAKSON.
      SURNOM : GRET’, CHIPS.
      ÂGE : inconnu.
      SEXE : Madame Patate.
      ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexueelle ♪
      RÔLE: Héroïne.
      PARTICULARITÉ : La particularité de Gretel ? Elle est belle, très belle. C'est un aphrodisiaque à elle toute seule.
      OCCUPATION : Aucune, je suis au chômage D:
      THÈME MUSICAL : [ The Asteroids Galaxy Tour - Around the Bend ] ♫♪ & [ Fredrika Stahl - Twinkle Twinkle Little Star ] ♪♫
      CITATION :
      Un jour dis-toi que tu es une carotte, tu verras, ça fait bizarre. || Y'a un nounours dans ma chambre, il me regarde trop mal. oO


    CARACTÈRE.
Gretel est d’une nature calme et enjouée. Elle n’aime pas les histoires et n’aspire qu’à la détente et la liberté. Son insouciance devient agaçante au bout d’un certain temps mais vous verrez, elle est incapable de soutenir une conversation sérieuse assez longtemps pour que vous vous en rendiez compte. Argumenter est au-dessus de ses capacités. Ça l’ennuie trop. Par contre, elle peut passer des heures à discuter de tout et de rien et à plaisanter. C’est un véritable puits de naïveté enfantine. Toujours de bonne humeur, elle aime faire des mines devant les garçons et se balader à droite à gauche – en chipant dans diverses boutiques – du matin au soir. Elle est superficielle certes, un peu terre-à-terre aussi, mais ce n’est pas la dernière des idiotes – bien que le doute plane encore. Elle se laissera facilement entrainer par le feu de l’action, allant jusqu’à faire certaines bêtises regrettables. Mais n’ira jamais assez loin pour faire du mal à qui que ce soit. Elle a une crainte religieuse des punitions et des réprimandes. Si jamais elle fait une quelconque connerie, ne soyez pas trop sévère avec elle, ou elle risque de vous fuir comme la peste pour le restant de vos jours. Laissez-la rêvasser pendant que vous lui faites la morale et lâchez-lui la grappe. De toute façon, elle ne changera pas. Ce qu’il y a de réellement embêtant chez elle – enfin, surtout pour elle – c’est qu’elle est trop facilement manipulable. Rentrez dans son jeu et vous la mènerez allègrement par le bout du nez. Elle n’en verra pas l’inconvénient – à part si les ficelles sont vraiment trop grosses. L’avantage pour vous, c’est que vous pourrez profiter d’elle sans trop de mal. Le désavantage, c’est que si vous cherchez à la faire souffrir par ce moyen c’est inutile, elle ne s’en apercevra pas. Vous serez probablement déconcerté par son air sincèrement surpris lorsque vous lui briserez le cœur. Enfin, elle s’en remettra. Ça aussi, elle s’en fiche. Elle prend la vie comme elle vient. Avec une grande maladresse, certes, mais elle est heureuse comme ça.
La jeune fille a conscience de sa grande beauté et de l’attirance presque hypnotique qu’elle suscite. Elle s’en amuse plus qu’autre chose et utilise cette particularité pour servir ses propres intérêts, souvent bassement matérialistes. Elle n’a aucun machiavélisme et, au pire, cherchera à assouvir une petite vengeance mesquine pour une histoire frivole. Pas de quoi s’alarmer. Elle ne se rend malgré tout pas compte de sa véritable puissance, et n’utilise pour l’instant qu’une petite proportion de cette sorte de pouvoir de séduction.

    PHYSIQUE.
Pour commencer, c’est une adolescente. Son corps est donc en perpétuelle évolution. Mais on ne s’en lasse pas. Elle resterait belle même après avoir pleuré pendant des heures ou vomi tripes et boyaux dans une soirée un peu trop arrosée – ce n’est pas sa faute si elle ne tient pas l’alcool. Elle garde un teint resplendissant, que pas une imperfection ne vient troubler. Elle a de longs cils noirs qui contrastent avec ses épais cheveux mi-longs blonds comme les blés. De grands yeux légèrement en amande, d’un bleu superbe, proche du bleu de Vallauris – la ville Humaine – d’où son deuxième prénom Valoris, légèrement ré-orthographié. Ses lèvres sont lisses et d’un rose pâle. Elle a des dents bien alignées d’un blanc parfait, qu’elle arbore toujours dans un joli sourire.
Gretel est encore jeune et a peu de hanches et de poitrine – ce qui ne l’empêche pas d’en avoir quand même – mais elle est tout de même digne d’intérêt du point de vue du physique. Elle n’est ni trop mince ni trop grosse, et bien proportionnée : ses jambes son longues et légèrement arquées, ses bras sont fins et musclés.
Ouais, en gros, vous me direz, elle est parfaite. Eh bien… Oui. 8D

    COURTE HISTOIRE :
Purple Town la nuit. C’est immense, ça brille de partout, c’est un amoncellement de poutres d’acier et de cascades de lumière. Même la Lune pleine et énorme semble terne. Et au cœur de cette ville à la croissance désordonnée s’agite une foule grouillante et noire comme le charbon. Et encore plus profondément, au sein de cette masse mouvante, une petite tignasse blonde se fraye un passage en jouant des coudes. A travers sa frange et ses barrettes, Gretel scrute la foule qui encombre Third Avenue. La troisième dans le quartier de Super Market. Hansel l’avait encore semée. Son blasé de frère jumeau ne changerait jamais. Elle qui voulait juste passer son anniversaire avec lui, elle se retrouverait à faire les boutiques toute seule. Quel sans-cœur ! Elle n’avait pas ses grandes jambes bon sang ! Elle soupira et se résigna à abandonner ses recherches. Elle surnagea à travers la foule pour s’éloigner de la chaussée. Dans cette ville de folie, même avec le monde qu’il y avait, les voitures faisaient allègrement du 75 km/h. Des feux rouges ? Même pas la peine d’y penser. De toute façon, de nuit, les phares, les feux et le reste se confondaient avec les rampes de néons qui couraient sur les immeubles, les affiches lumineuses géantes et les innombrables fenêtres éclairées. Une sirène retentit au loin. Heureusement que les ambulances sillonnaient la ville en long et en large.
Les yeux mi-clos, Gretel se laissa balloter vers une vitrine où des automates crissaient. Une joyeuse famille se réunissait autour d’une table magnifiquement équipée en technologie high-tech. Deux parents, deux enfants, un compagnon poilu. La famille moyenne dans les quartiers tranquilles de Wonderland. Cette famille qu’elle n’avait pas la chance d’avoir. Hansel tenait le rôle du père et de l’animal de compagnie à l’occasion… mais il ne remplaçait pas une mère. Enfin, après des années de cette vie, c’était devenu indifférent à la jeune fille. Elle rasa le mur de béton jusqu’à la vitrine suivante, agitant ses cheveux blonds dans l’air froid de la nuit. Le vrombissement d’une grosse voiture d’un noir luisant fit s’écarter la foule, et elle n’eut pas d’autre choix que de rentrer dans la grande boutique, de peur de finir étouffée contre la vitre. Il faisait chaud à l’intérieur. Gretel donna de la souplesse à son écharpe. Il s’agissait d’un magasin de vêtements. Des tenues de toutes les couleurs et de tous les styles s’entassaient en désordre dans les rayons. Les cintres pendaient partout, même le plafond était tapissé de chemises, de vestes et autres fripes. La lycéenne ouvrit de grands yeux et sourit. Voilà qui devenait intéressant. Elle s’engagea dans une allée, guillerette. S’habiller était son passe-temps préféré. Elle attrapa un foulard et le mit dans une poche de sa veste après en avoir soigneusement arraché l’étiquette. Après avoir passé son enfance à chiper dans les grands magasins, elle n’en faisait plus un grand cas de conscience. Et puis, c’était Hansel qui lui avait appris. Elle ne faisait que suivre l’exemple. Son frère avait d’ailleurs bien changé depuis l’époque où ils chapardaient ensemble aux quatre coins de la ville Violette. Elle le voyait de plus en plus rarement. Ses visites étaient d’autant plus courtes qu’il devait systématiquement se sauver à la poursuite d’une tête mise à prix. Elle n’essayait même plus de le retenir. Après tout, c’était ce que son frère lui envoyait qui lui permettait de vivre.
… Tiens, quel joli haut ! Elle répéta son manège et enfouit le vêtement dans son sac après l’avoir consciencieusement plié. Puis elle se dirigea vers l’escalator le plus proche et changea d’étage. Les rouleaux de tissu, les bobines de fil et les pelotes multicolores reposaient sur de grandes étagères boulonnées au mur. Et, si le rez-de-chaussée était laissé à l’abandon, ici les étoffes étaient parfaitement rangées et triées. Quelques vendeuses s’affairaient à satisfaire une cliente exigeante au visage rougeaud. L’adolescente la regarda à travers ses mèches couleur paille. Il n’y avait rien d’intéressant ici. Elle avisa une porte fenêtre qui donnait sur une passerelle d’acier. En longeant la rampe glacée, elle trouva une seconde porte-fenêtre. En l’ouvrant, elle se retrouva brusquement dans une atmosphère moite et pleine d’odeurs de viande rôtie. C’était un magasin d’alimentation. Elle se dirigea rapidement vers le rayon des sucreries et esquivant plusieurs caddies qui roulaient à toute allure devant leurs propriétaires pressés. Elle déchira le plastique d’un emballage et en extirpa une tranche de pain d’épices qui partait à moitié en miette. Cela lui rappelait toujours son frère. Elle n’avait pas de pouvoir pour sa part, tandis que lui pouvait changer n’importe qui en gâteau –le sien était d’ailleurs de meilleure qualité. Enfin, peut-être pouvait-on considérer la beauté impressionnante de la jeune fille comme un atout ? Gretel sourit et rejeta ses cheveux blonds en arrière. Laissant retomber son bras à son côté, tenant toujours le paquet de pain d’épices, elle s’avança vers un escalator et redescendit. Elle s’approcha de l’entrée, et le vigile s’avança vers elle en voyant qu’elle ne passait pas par la caisse. Elle avala sa bouchée de gâteau et se retourna légèrement vers lui. Ses cils papillonnèrent. Le jeune homme s’arrêta, l’air soudainement mal assuré et hésitant. Elle en profita pour faire volte-face, pousser la porte et s’enfoncer dans la foule, laissant l’alarme du magasin sonner derrière elle.

Aque coucou.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

PSEUDO : Lévi.
ÂGE : 14 ans.
x
x
x
AUTRE : ♥.


Dernière édition par GRETEL. le Dim 27 Fév - 19:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LLOYD *

ADMINISTRATEURHYDE }
fashion licorn ♪


Messages : 53
Date d'inscription : 10/01/2011
Âge : 23
PUFF : H Y D E ► ♥

Mirror Card
« Âge du personnage »: inconnu †
« Particularité »: contrôle son ossature.
« Relations »:

MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Dim 30 Jan - 12:50

    Bonjour Levitouchou. Belle histoire <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GRETEL.

ADMINISTRATRICELEVI }
spongebob version humain


Messages : 84
Date d'inscription : 25/01/2011
Âge : 22
PUFF : Levi.

Mirror Card
« Âge du personnage »: ~
« Particularité »: Noie-toi dans mes yeuuux *_*. Je suis belle hein ?
« Relations »:

MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Dim 30 Jan - 13:54

Merci Hyde ♥. La suite arrive bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GRETEL.

ADMINISTRATRICELEVI }
spongebob version humain


Messages : 84
Date d'inscription : 25/01/2011
Âge : 22
PUFF : Levi.

Mirror Card
« Âge du personnage »: ~
« Particularité »: Noie-toi dans mes yeuuux *_*. Je suis belle hein ?
« Relations »:

MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Mar 8 Fév - 15:50

DP @_@.
+ le mental & le physique. Terminé 8D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aisha Eryn. Haven



Messages : 38
Date d'inscription : 24/01/2011
PUFF : Mélitouchouw *w*

Mirror Card
« Âge du personnage »: 15 ans ♪.
« Particularité »: Contrôle la chaleur *^*
« Relations »:

MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Mar 8 Fév - 16:08


    Je finis vite la mienne pour le n'Rp <3.
    Par contre, c'est toi qui commence x D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GRETEL.

ADMINISTRATRICELEVI }
spongebob version humain


Messages : 84
Date d'inscription : 25/01/2011
Âge : 22
PUFF : Levi.

Mirror Card
« Âge du personnage »: ~
« Particularité »: Noie-toi dans mes yeuuux *_*. Je suis belle hein ?
« Relations »:

MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   Mar 8 Fév - 17:52

Okey X). On le fait où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRETEL V. WAKSON | Héroïne   

Revenir en haut Aller en bas
 

GRETEL V. WAKSON | Héroïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A poil John • Derrière le rideau. :: Présentation. :: Validés.-
Sauter vers: