T h e m e 3.0 ;; hyde ♥
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♣ Funfair. [//HYDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elliot.



Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2011
Âge : 22
PUFF : Lune ~

Mirror Card
« Âge du personnage »: //
« Particularité »: Deamon.
« Relations »:

MessageSujet: ♣ Funfair. [//HYDE]   Sam 16 Avr - 9:14

♣ Funfair. [//HYDE]



♥ « Son nom est Belzébuth, il est le maitre, le démon de la gourmandise. » ♥

MUSIC ♥


Clack, clack, clack. Un pas, l'autre, un pas de plus, encore un, et un autre. Avancer, toujours. Ses bottes crissent sur le sol et lui, regarde ses bottes. Il ne réfléchit plus. Il laisse son esprit divaguer entre ses sensations. Ce sont elles qui le guident depuis le début de sa marche. Depuis quand marche-t-il d'ailleurs ? Il ne sait pas. Qu'importe. Mais le soleil s'est couché depuis bien longtemps et il se sent en sécurité. Pourtant, même si les gens "biens" se sont évaporés, même si la vie du monde visible s'est prudemment reculée dans l'obscurité, l'ombre se réveille peu à peu. Son agitation est palpable, chaque soir son manège recommence. Le monde de la Nuit renait et celui de Jour laisse sa place bien volontiers. Clack, clack, clack. Ses semelles claquent contre le pavé froid d'une grande avenue. Un nuage de fumé envahit son champ de vision à chacune de ses expirations, une mèche de cheveux noirs lui barre le visage, ses joues sont rougies par le froid, une grande écharpe de laine rouge lui cache la moitié du visage et fait ressortir l'étrange éclat de ses yeux, il a ressortit son manteau noir, bien décidé à se fondre dans l'obscurité et surtout, à ne pas mourir de froid. Son jean est troué au niveau du genou droit et l'air nocturne le brûle. Mais il ne le sent pas, ses bottes crissent sur le sol et lui, regarde ses bottes. Il ne voit pas les alentours, ni l'attroupement criard et alcoolisé regroupé autour de la lumière apaisante d'un bar peu fréquentable comme des papillons autours d'une lanterne ni les restaurants aux couleurs variés auprès desquels il passe. Au détour d'une énième avenue une lueur dans le ciel attire son attiention. Lentement il quitte des yeux ses pieds et s’arrête pour observer les bandes lumineuses qui illuminent l’étendue sombre de la nuit. Une grande roue, symbole éclatant de Smile Park.
Un vague sourire éclaire son visage, il sait à présent où passer une bonne partie de la nuit, et il y a effectivement de quoi s’occuper. Elliot, car il s’agit bien de lui, presse le pas jusqu’à l’immense entrée en fer forgé ou se dessinent bien distinctement les lettres harmonieuses qui composent le nom du Parc d’attractions le plus célèbre de Wonderland, véritable industrie du rire et de la bonne humeur. Le jeune homme s’approche d’un guichet et paye rapidement sa place sans quitter des yeux le portail. Le voilà à l’intérieur, et bientôt il ne sait plus où poser son regard. Tout brille, tout s’illumine, les cris fusent de toutes parts, accompagnés d’éclats de rires cristallins, une douce, chaude et enivrante odeur de pomme d’amour et de barbapapa flotte dans l’air nocturne, lui donnant presque l’eau à la bouche. Il en oublie ainsi ses doigts engourdis par le froid… Et ses bottes dont le claquement ne parvient même plus à ses oreilles. Ici tout est chaleureux, rassurant, tout fait sourire, tout fascine, et chaque personne ayant payé sa place est garantie de repartir de bonne humeur. Ou aller ? Le jeune homme s’approche de la Maison Hantée, il y a bien longtemps qu’il n’a plus peur de ce genre d’endroit, mais pourquoi pas ? A l’opposé de l’attraction se trouve la Maison des miroirs, véritable labyrinthe de glace, alternative tout à fait plausible. Mais avant… L’estomac d’Elliot gargouille férocement, histoire de lui rappeler qu’il n’a pas dîné et que c’est inadmissible, non mais ho. Le jeune homme ferme les yeux un instant et fait volte-face en direction d’un marchand qu’il a repéré à l’allée. Mais la svelte silhouette d’un inconnu barre son champ de vision. Un inconnu important qu’il reconnaît bien vite dans un frisson. Peut-être n’ira-t-il pas si vite aux attractions finalement.. Qui sait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LLOYD *

ADMINISTRATEURHYDE }
fashion licorn ♪


Messages : 53
Date d'inscription : 10/01/2011
Âge : 23
PUFF : H Y D E ► ♥

Mirror Card
« Âge du personnage »: inconnu †
« Particularité »: contrôle son ossature.
« Relations »:

MessageSujet: Re: ♣ Funfair. [//HYDE]   Lun 18 Avr - 7:31




* L'hiver avait été rude et à côté le moindre petit beau temps d'un dimanche matin de printemps ressemblait à une canicule. Et tout le monde en profitait soit pour aller aux belles plages sous-marines de Bikini Bottom soit pour aller au Smile Park. Et Lloyd faisait comme tout les moutons aujourd'hui., il irait donc au Smile Park. Il enfila vite un sweat à capuche bleu et un short écossais, ils venaient tout droit du monde des étrangers, enfin plutôt d'un étranger qu'il avait dépouiller de ses vêtements. Lloyd adorait la mode étrangère. C'était d'ailleurs la seule chose qu'il aimait chez eux. Il devait quand même se déguiser. Avec cette affluence au Smile Park, il y aurait sûrement une tonne de policiers à la recherche du moindre petit fraudeur. Aujourd'hui, il serait déguiser en pirate. Bandeau sur l'oeil, crochet et chapeau.

Lloyd démarra sa voiture. Il prit rapidement ROAD 666. Cette route roule toujours bien car elle se divise en plusieurs routes tout les 10 km. Il regarda sa montre, il était 10 heure. Il aurait largement le temps de faire toute les attractions proposées. Il roula encore une vingtaine de minutes et arriva devant le parking imposant du parc d'attraction. Il se gara dans le parking numéro un. Il sortit de sa voiture et entra assez rapidement dans le parc d'attraction.

Il commença par la grande roue malgré la queue monstrueusement longue. La grande roue faisait bien 700 m de haut. Une immense grande roue donc. Après 1 heure et demi de queue, il arriva enfin dans la nacelle. Il était seul. Ce qui était rare car dans une nacelle comme ça, il rentrait habituellement 8 personnes.

Il fallait bien 5 minutes pour arriver au point culminant de la roue. Et là comme chaque fois, c'était le paradis. On voyait la totalité de Wonderland. Purple Town, Heart Castle, Endless Forest, Bad Sea. On voyait les immeubles petits comme son auriculaire. On essayait de voir les personnes. Le monde. Et puis on redescendait. Un peu plus lentement que pour la montée. On voyait le monde grossir. Et on ne ressemblait plus au maître du monde. Et puis, il y avait des tours, des tours. Cinq au total.

Lloyd descendit de l'attraction et se dirigea vers le train fantôme. Il n'était pas vraiment effrayant. Mais, la queue était vraiment réduite car tout homme normal trouvait cette attraction vraiment horrible. Il monta dans un wagon avec un couple. Les momies, les araignées en tout genre, les loups-garous. Tout le monde criait, sauf lui. L'attraction s'arrêta et Lloyd s'en alla vers une autre attraction.

La nuit tombait, et au détour d'un chemin. Il remarqua Elliot. Un mafioso. Lui se stoppa net à la vue de Lloyd. Le chef des mafieux s'approcha de son disciple et le salua :

« Bonjour Elliot. Qu'est-ce que tu fais ici ? »

Il lui serra la main avec son crochet de pirate. Après tout, ils se connaissaient ...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliot.



Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2011
Âge : 22
PUFF : Lune ~

Mirror Card
« Âge du personnage »: //
« Particularité »: Deamon.
« Relations »:

MessageSujet: Re: ♣ Funfair. [//HYDE]   Mar 12 Juil - 20:40

[ Non Lune n'a pas un nouvel ordi, mais c'est les vacances et Lune a du temps à perdre avec ce *biiip* de *biiip* de sa mère *biiiiip* du *biiiip* qu'est cet ordi. Hrm. Vouala (a) ]

« Bonjour Elliot. Qu'est-ce que tu fais ici ? »

Lloyd.
Le jeune homme lui présente un crochet en guise de main, sans ouvrir la bouche Elliot lui serre, les yeux rivés sur son cache-œil, il met quelques secondes avant de comprendre, Lloyd est énormément recherché par la police et la garde de la Reine, il serait tout à fait idiot de se faire prendre dans un bête parc d’attraction lors d’une bête sortie comme celle là après tous ces efforts pour rester discret. Puis il se rappelle que le beau brun a parlé. A lui.

« Je laisse le temps passer… » fait-il dans une vague moue de chaton effarouché. Tu n’es qu’un idiot Elliot. Qu’est ce qui t’attires tant ? Son pouvoir ? C’est stupide. Ca l’est oui, et pourtant il ne peut s’empêcher de le fixer. Après un léger silence il reprend.

« Ca te dis une barbe à papa ? »


Suddenly I see


L’amas laineux passe dans son esprit, sa texture douce quand on la touche du bout des lèvres, ce léger goût de sucre caramélisé qui emplit le palais tandis que le délicat nuage croustille et fond dans la bouche, au contact de la salive, éphémère gourmandise, entrevu d’un paradis sucré et luxueux… Qu’importe l’avis de Lloyd, qu’il en veuille ou non Elliot en achètera une, même s’il est bien décidé à la partager avec le chef de la Mafia, tout de même. Il relève la tête en attendant la réponse du beau brun, évitant le plus que possible son regard, au risque d’envies de viol peu correctes en un endroit pareil. Bakabakabakabaka.
Le ciel d’un noir d’encre et déchiré par endroit par le violent éclat des attractions, le démon sait qu’à travers ce lourd rideau de velours se cache les délicates lucioles des étoiles, il devine leur pudique lueur sous le feu des lumières artificiels et ne peut s’empêcher de la comparer à leur infinie puissance, à leur profondeur méphistophélique* qui ne le surprend plus, à leur flamboyante innascibilité, à ces pulsations immortelles qui donnent le tournis et avalent le temps et l’espace, l’essence de ceux qui lèvent la tête vers elles, le sens même de la vie, quand la plainte de la ville s’en retourne à la nuit. Et il se dit que les humains ratent beaucoup et que les étoiles sont fourbes. Et il aime les étoiles. Il les envie, il aime leur puissance, leur aura délicat et intouchable, il brûlerait volontiers ces ailes dans leur feu destructeur comme il le ferait avec le jeune chef, même un instant, pour avoir l’illusion de s’approprier sa lumière… Bakabakabaka. Comme si le fait de l’avoir en face de soi n’est pas déjà suffisant il faut que toutes ces pensées se portent sur lui. Elliot penche légèrement la tête sur le côté et le regarde du coin de l’œil avant de se tourner vers le stand de confiserie, enfonçant un peu plus la tête dans son épaisse écharpe.

« J’en prends une en tout cas, si tu veux partager… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♣ Funfair. [//HYDE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♣ Funfair. [//HYDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: W O N D ER L - A N D ( south ) :: Smile Park.-
Sauter vers: